home > Particuliers > L’eau - élément de vie >
Quézako

L’eau se trouve la plupart du temps dans son état liquide à la surface de la terre et possède des propriétés uniques : c’est notamment un solvant efficace pour la plupart des corps solides trouvés sur Terre : l’eau est quelque fois désignée sous le nom de « solvant universel ». Mais au delà de ses propriétés physico-chimiques exceptionnelles, l’eau est avant tout un élément essentiel au développement de la vie


La planète bleue cache bien son jeu
L’eau pour le meilleur et pour le pire
L’or bleu


La planète bleue cache bien son jeu

Vue de l’espace la Terre est recouverte d’eau à 71% et 97% de ce volume à une teneur en sel trop élevée pour être consommée. Dans les 3% restants, l’eau douce est en grande partie stockée sous forme de glace ou dans les nappes souterraines. Autrement dit seulement 0,3% des eaux terrestres constitue notre réserve d’eau douce disponible ! Cette quantité est stable mais toujours en mouvement : c’est le cycle de l’eau. L’eau que vous avez bue aujourd’hui se retrouvera sûrement un jour à l’autre bout du monde ...


L’eau pour le meilleur et pour le pire

L’eau est le principal constituant des êtres vivants - le corps humain contient 60% d’eau - et est nécessaire à la fabrication de presque tous les produits de consommation. L’eau, peut être insalubre et porteuse de maladies dans de nombreux pays en voie de développement. C’est la première cause de mortalité dans le monde. L’eau contaminée (malaria, diarrhée, fièvre de dengue) tue chaque année 5 millions de personnes, bien davantage que le sida. L’eau potable est un luxe, c’est une ressource « fabriquée » par de nombreux traitements coûteux et très contrôlés. 1,3 milliards d’hommes n’ont pas accès à l’eau potable, 2 milliards sont privés d’installations sanitaires, 4 milliards ne sont pas raccordés à un réseau d’assainissement.


L’or bleu

L’eau douce et liquide n’est pas répartie équitablement entre les zones arides et les régions humides ou intertropicales. Les consommations d’eau ont été multipliées par sept depuis le début du siècle et elles ont doublé au cours des vingt dernières années, essentiellement au profit des besoins agricoles et de l’irrigation. Moins de 10 pays se partagent 60% des gisements en eau douce. De nombreuses régions du monde au climat aride sont touchées par la pénurie d’eau et ce stress hydrique peut être source de conflits, comme on l’observe au Moyen-Orient. : un européen utilise en moyenne 250 litres d’eau potable par jour, un américain utilise en moyenne 600 litres d’eau potable par jour, un africain 30 litres pas toujours potable. Nous sommes tous acteurs de la gestion de l’eau par la consommation que nous en faisons, afin de préserver et partager équitablement cette ressource vitale.


contact
Contact                          Plan du site                           Mentions légales                           Presse