home > Particuliers > L’énergie >
Quézako

Nous vivons aujourd’hui en France en consommant beaucoup d’énergie. Sans s’en rendre compte, tout ce que nous faisons est énergivore. Et si le progrès dans lequel nous nous sommes installés ne doit pas être remis en cause, la limitation des ressources nous amène à nous pencher sur les économies d’énergies et des sources énergétiques moins polluantes, plus renouvelables.


Le généreux fossile n’a plus d’energie
Nous avons tous de l’energie à revendre


Le généreux fossile n’a plus d’energie

Le pétrole, le gaz naturel et le charbon sont des ressources naturelles limitées qui ont mis des millions d’années à se former. Les énergies fossiles qui nous alimentent à profusion depuis 150 ans représentent plus de 80% de l’énergie consommée dans le monde, le reste se répartissant entre énergies renouvelables et nucléaire. De plus, leur extraction, leur transport et surtout leur utilisation sont polluants : consommer de l’énergie réchauffe la Terre, le transport peut occasionner des pollutions comme les fameuses marées noires et la combustion rejette une quantité de composés impactant la santé humaine et l’environnement. Aujourd’hui, près d’un tiers de la population mondiale n’a pas accès à l’énergie. Plus de 2 milliards d’habitants n’ont pas accès à l’électricité. La consommation mondiale est pourtant dix fois plus importante aujourd’hui qu’au début du XXème siècle. Le niveau de la demande énergétique mondiale tel qu’il est prévu pour 2020 conduirait à une catastrophe sur le plan des changements climatiques et des pollutions. Les ressources en énergies fossiles étant de plus en plus faibles, elles génèrent des tensions entre les pays consommateurs et les pays producteurs dont ils dépendent.


Nous avons tous de l’energie à revendre

Une transition énergétique est en cours. L’alternative, ce sont les énergies renouvelables, qui proviennent des éléments naturels : le soleil (solaire), le vent (éolien), la terre (géothermie), l’eau (hydraulique), et la biomasse (bois énergie, « biogaz », « agrocarburants » etc.). Disponibles presque partout, leur rendement et le coût des énergies renouvelables ne rivalisent pas encore avec les énergies traditionnelles. L’énergie éolienne et l’énergie solaire ne représentent que 11,5% de la production mondiale. L’électricité hydraulique est actuellement la source d’énergie renouvelable la plus importante. Elles ne produisent pas de Gaz à Effet de Serre mais leur utilisation, non sans conséquences pour l’environnement, est souvent coûteuse et fait débat dans les sociétés. L’avenir de l’énergie reste à inventer, pour qu’il permette l’accès à tous de manière équitable sans nuire à la planète. Une chose est sûre, il faut réduire nos consommations avant de créer le mix énergétique propre, disponible pour tous. Le défi est immense : il s’agit de répondre aux besoins pressants et légitimes de nombreuses populations privées d’un confort dont les pays développés jouissent depuis longtemps. Il s’agit d’enrayer urgemment les impacts environnementaux liés à l’énergie : pollutions atmosphériques dans les pays industrialisés, déforestation et désertification dans les pays en développement qui ont recours aux énergies polluantes et dangereuses.


contact
Contact                          Plan du site                           Mentions légales                           Presse