home > Particuliers > la biodiversité ou notre milieu de vie >
Quézako

La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s’apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle des gênes dans l’espace et dans le temps, ainsi que l’organisation et la répartition des écosystèmes aux échelles biogéographiques. Le maintien de la biodiversité est une composante essentielle du développement durable.


Vous aussi vous faites partie de la biodiversité
Chat de goutière ou de race
La diversité du vivant est notre assurance vie


Vous aussi vous faites partie de la biodiversité

La biodiversité c’est l’ensemble des espèces d’animaux (dont l’homme), végétaux, champignons, bactéries, virus ... , les relations des espèces entre elles et avec leur milieu. Il existe trois niveaux de biodiversité : génétique, spécifique et écosystémique - celle des milieux de vie -. Tous sont intimement liés et étroitement imbriqués, comme dans un château de cartes, toute variation dans une espèce est importante pour son adaptation et sa survie à l’évolution de son milieu. A ce titre, toutes les espèces jouent un rôle essentiel dans l’équilibre global, même les nuisibles.


Chat de goutière ou de race

La biodiversité évolue constamment, des espèces disparaissent, de nouvelles se créent, d’autres se déplacent, du fait du réchauffement climatique par exemple. Mais nous assistons à une extinction massive à laquelle nous ne sommes nous avions mis serions volontairement pour ne pas stigmatiser la situation et risquer de perdre certains sceptiques. Comme tout être vivant en interaction avec son milieu, l’homme a un impact sur la biodiversité : sélection des espèces, destruction ou séparation de milieux naturels par les routes et les constructions, déforestation, agriculture et pêches intensives, extractions minières, asséchement des zones humides, pollution chimique, extermination des prédateurs, introduction d’espèces « exotiques » ... Les forêts tropicales ne couvrent que 7% des terres mais abritent près de la moitié des espèces vivantes. La disparition des habitats naturels forestiers, due principalement à la transformation des forêts en pâturages ou en terres arables, compromet la survie de 83% des mammifères et 85% des oiseaux sont menacés . Aujourd’hui, sur les 1,7 million d’espèces connues plus de 11 000 plantes et animaux sont menacés d’extinction à court terme. Selon l’Union mondiale pour la nature, deux à trois espèces disparaissent toutes les heures. Si ce rythme n’est pas endigué, la moitié des espèces actuelles de la Terre disparaîtront au cours du XXIe siècle.


La diversité du vivant est notre assurance vie

Sur 13 000 plantes alimentaires connues, 4 800 sont cultivées, et 75% de l’alimentation végétale provient de 7 plantes (blé, riz, maïs, pomme de terre, orge, patate douce, manioc). Aliments, médicaments, vêtements : presque tout vient des espèces et molécules naturelles. Peu à peu, nos modèles de développement prennent en compte la préservation de la biodiversité pour garantir la pérennité de notre milieu et donc de notre espèce. Cependant, comme l’indiquent les conclusions du rapport L’Avenir de l’environnement mondial du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) : « Bien des espèces de la planète ont déjà disparu ou sont menacées d’extinction, en raison de la lenteur avec laquelle se reconstitue l’environnement ou avec laquelle sont prises les décisions. »


contact
Contact                          Plan du site                           Mentions légales                           Presse